Espagne

Sur la route de la Plage Almaciga

Écrit par Camille

Aujourd’hui, nous vous proposons une petite pause à Santa Cruz de Tenerife, une des îles de l’archipel des Canaries.

Ces îles espagnoles situées sur la cote Marocaine offrent toutes des ambiances et des paysages différents. Nous choisissons de nous arrêter à Santa Cruz de Tenerife, la plus grande île de l’archipel. Elle abrite l’impressionnant Teide, immense volcan qui marque le point culminant de l’Espagne avec ses 3718 mètres d’altitude. Où  que vous vous trouviez sur l’île, il saura vous rappeler sa grandeur en un seul coup d’œil. Vous pouvez d’ailleurs aller le voir de plus près en montant dessus si le temps vous le permet.

Outre ce volcan, Tenerife est aussi connue pour sa côte balnéaire où il fait bon faire la fête et se reposer à la plage.

Mais ce n’est pas là que nous vous emmenons aujourd’hui. Afin de nous écarter du tumulte de la côte, nous louons une voiture pour la journée. Ne sachant pas trop où aller, on décide de prendre la route vers le Nord de l’île, vers Santa Cruz, la capitale de l’île.

En arrivant à Santa Cruz, on repère au loin un monument blanc un peu étrange. Attisant notre curiosité, on fait un petit arrêt à ce qui s’avère être l’Auditorium de Tenerife aussi appelé l’ »Adán Martín ». Ce monument a été créé par l’architecte espagnol Santiago Calatrava Valls, internationalement reconnu pour ses édifices. L’Auditorium vaut le détour, il fait penser à un serpent géant qui se tient là, au bord de l’océan, prêt à bondir. Et que dire de ses lignes parfaites, un vrai petit trésor que l’Espagne peut se vanter d’abriter !

Auditorium de Tenerife

Escaliers de l’Auditorium de Tenerife

On reprend notre route, pas mécontents de retrouver la fraîcheur de l’air conditionné de la voiture. Je ne vous l’avais pas dit, mais nous roulons avec une Mercedes Classe A, excusez du peu ! Ne sachant pas trop où aller, on s’enfonce dans la montagne en suivant la route TF-12 le long de la côte, puis la TF-13 vers la playa Almaciga.

Et là commence notre périple enchanteur.

Nous empruntons une route sinueuse et l’on découvre des paysages changeants à chaque instant. On se retrouve alors au milieu de pentes à pic, de villages au style mexicain accrochés aux flancs de la montagne, ou encore entourés de roches toutes plus bizarres les unes que les autres, sans parler de la vue époustouflante sur l’océan.

Village accroché au flanc de la montagne

Sur la route TF-12

En route vers le brouillard

En haut de la montagne, le brouillard nous attend. Passage obligé pour atteindre le bout de la route, de l’autre coté de la montagne. On se lance non sans appréhension, et on compte sur les bons phares de notre Mercedes pour nous ouvrir la voie. Tellement impressionnés, on en oublie même d’enlever nos lunettes de soleil en traversant un tunnel…je vous laisse deviner l’ambiance !

Le bout du tunnel

Heureusement, on s’en sort plutôt pas mal et la vue de l’autre coté de la montagne vaut tous les détours du monde. On demande encore un petit effort à la voiture pour nous ramener au niveau de la mer, et l’on commence à longer la côte. Ici, l’on découvre les plages de sable noir volcaniques et les roches de laves tombés dans l’eau. Un seul mot, impressionnant.

Arrivée de l’autre coté de la montagne

On longe la côte de la playa de Almaciga

Notre petit coin de paradis perdu

Fond de barque

Imaginez-vous plongés dans un autre monde en l’espace d’une seconde, le brouillard au loin, des montagnes magistrales s’en détachant, et le noir de la lave au sol. Un vrai paysage à la Jules Verne qui nous laisse sans voix, mais pas sans faim ! Si vous passez sur cette route, arrêtez-vous dans l’un des rares restaurants des villages que vous traversez et commandez du poisson (qui vient certainement d’être péché). Même si les restaurants ne payent pas de mine vue de l’extérieur et qu’ils sont presque déserts, vous y reviendrez, un vrai régal on ne peut plus typique!

Plateau de poisson

La journée prend fin et nous rentrons à notre hôtel, contents de notre journée. Je vous conseille vivement de prendre le temps de découvrir cet endroit hors du commun qui vous laisseront, j’en suis sûre, des souvenirs plein la tête.

Village de la playa de Almaciga

Qui suis-je ?

Camille

Spécialiste échappées belles, son terrain de chasse : les capitales où elle traque sans relâche les meilleurs restaurants, bars et oreillers du monde.

Ses voyages : Entre amis, les pieds dans l’eau ou dans la boue. Gros faible pour les festivals et la culture.

Zone de prédilection : l’Europe et l’Amérique

4 Commentaires

Laisser un commentaire.