France

Fêtes des Lumières de Lyon

Écrit par Camille

Le weekend dernier, nous avons sorti nos bonnets et nos écharpes, mais surtout ouvert grand les yeux pour nous rendre à Lyon, la ville Lumières 4 jours par an.

Place de l'opéra - Lyon

Place de l’opéra – Lyon

Place de l'Opéra - Lyon

Place de l’Opéra – Lyon

La fête des Lumières, kesako me direz-vous ? Il y a des lumières, on s’en doute, mais il y a aussi un gigantesque « Merci Marie » qui s’illumine en haut de Fourvière pour l’occasion.

Lyon n’a pas la prétention de se transformer Hollywood rassurez-vous, mais seulement la volonté de remercier Marie (la sainte) pour les avoir sauvés de la peste en 1850. Car oui, l’origine de la fête des Lumières vient de temps bien difficiles pour la France. Temps où la peste faisait rage et s’approchait dangereusement de Lyon. Afin d’éloigner la peste de la ville, les habitants se mirent à prier Marie et par miracle, la peste épargna Lyon. Pour remercier Marie, les lyonnais décidèrent de se réunir tous les 8 septembre. Le mauvais temps les empêcha de le faire à ce moment-là, ce fût donc reporté au 8 décembre, date à laquelle la fête des Lumières  a toujours lieu aujourd’hui.

Place Bellecour - Lyon

Place Bellecour – Lyon

Place Bellecour - Lyon

Place Bellecour – Lyon

Les légendes autour de la fête des Lumières sont nombreuses, et il est finalement difficile de reconnaître le vrai du faux. Peut-être que cette histoire n’est finalement qu’une légende, et qu’un pur Lyonnais qui nous lira pourra nous éclairer sur le sujet !

Quoi qu’il en soit, tous les ans, la ville s’illumine. Les lyonnais mettent des lumignons à leur fenêtre, tandis que la ville revêt ses habits de lumière. L’évènement attire des milliers de spectateurs, et, chaque année il prend de l’ampleur et se modernise.

Quai de Saône - Lyon

Quai de Saône – Lyon

Quel plaisir de se balader dans une ville transformée et lumineuse. C’est vraiment magique et enchanteur. Un conseil par contre, essayez de repérer les projets lumineux que vous voulez voir à l’avance pour être sûr de ne rien louper, et de ne pas vous épuiser à courir à droite à gauche sans trop savoir où aller. Des plans sont disponibles un peu partout dans la ville mais on ne sait jamais, ce serait dommage de passer à côté de quelque chose qui pourrait vous éclairer !

Dragons - Cordeliers - Lyon

Dragons – Cordeliers – Lyon

La fête des lumières en quelques chiffres c’est :

  •  80 projets lumière
  • 8 millions de lumignons vendus sur le territoire du Grand Lyon
  • 3 millions de voyages sur le réseau des transports Lyonnais

Autant dire que c’est un projet de grande envergure, mais c’est pour notre plus grand plaisir.

Rue de la République - Lyon

Rue de la République – Lyon

Si vous ne connaissez personne à Lyon, pensez à réserver votre logement quelques mois à l’avance pour être sûrs de pouvoir dormir quelque part. N’espérez pas trop pouvoir vous faire de bons bouchons lyonnais le soir (à moins que vous soyez d’une patience d’ange – plus de deux heures d’attentes dans les restaurants du centre-ville samedi soir par exemple).

Par contre, vous en prendrez plein la vue et cela nous suffit ! J’ai trouvé la programmation particulièrement intéressante cette année. Mon gros coup de cœur va à la Cathédrale Saint Jean (située dans le Vieux Lyon), une énorme animation musicale et de lumière qui dure bien 10 minutes, vraiment superbe!

La fête des Lumières on adore. Même si des années sont meilleures que d’autres, quel plaisir de voir s’illuminer une ville et de la découvrir sous un autre jour.

Place des Terreaux - Lyon

Place des Terreaux – Lyon

Place des terreaux - Lyon

Place des terreaux – Lyon

Place des Celestins - Lyon

Place des Celestins – Lyon

Quelques conseils encore :

  • Couvrez-vous bien car une chose est sûre, il fait froid tous les ans et vous vous arrêterez fréquemment pour admirer les œuvres
  • N’ayez pas peur du monde, quelques rues seront bouchées mais rien de non gérable !

En un mot : enjoy ! Ce n’est qu’une fois par an 😉

Qui suis-je ?

Camille

Spécialiste échappées belles, son terrain de chasse : les capitales où elle traque sans relâche les meilleurs restaurants, bars et oreillers du monde.

Ses voyages : Entre amis, les pieds dans l’eau ou dans la boue. Gros faible pour les festivals et la culture.

Zone de prédilection : l’Europe et l’Amérique

9 Commentaires

Laisser un commentaire.