Indonésie

Hôtel coup de coeur à Gili Trawangan

Écrit par Claudia

Mont Rinjani vu de Gili Trawangan

Au nord de Gili Trawangan

Vue d’une paillote de Gili Trawangan

Gili Trawangan vous fait rêver ?

Mais où dormir ? Telle est la question…

Si l’île fourmille d’hôtels et de losmen à tous les prix, il est bien difficile de faire son choix lorsqu’on débarque sur les îles Gili. Et la foule d’apalgueurs travaillant pour les hôtels ne vous facilitent pas la tâche !

Après deux séjours dans ce petit coin de paradis, nous avons fait notre choix.

Soleil couchant sur le Coconut Dream

Au Coconut Dream, point de vendeur d’excursion snorkelling, point d’adulescents en quête d’expérience champignonesque, mais du calme et le goût d’une île d’avant, loin des full moon et des réveils embués.

Nous sommes dans une bulle. Un petit jardin fleuri dessert les quelques bungalows de l’hôtel, tous construits dans le style sasak ( architecture traditionnelle de l’île de Lombok). A deux minutes de la mer et de l’allée centrale de l’île, vous serez pourtant dans un autre monde ; celui des habitants de l’île, quelque peu cachés. Les enfants jouent au ballon, les plus grands passent le temps en faisant du vélo, les pêcheurs réparent leurs filets, etc.

Jardin du Coconut Dream

Dans les cimes du Coconut Dream

Les chambres, simples et spacieuses, sont parfaites et, si les salles de bain sont extérieures, ce n’est que pour profiter un peu plus du climat parfait de l’île.

Une chambre du Coconut Dream

Détail de l’architecture sasak

Ca vous tente ?

Informations complémentaires :

Coconut Dream, entre 20 et 50 euros la nuit selon les chambres et votre pouvoir de négociation…

Pas de site internet direct.

En sortant du bateau, quelqu’un vous proposera forcément de vous y accompagner 😉

Qui suis-je ?

Claudia

Spécialiste papilles et trek, elle marche pour nous de la Tasmanie à la Réunion et teste les voyages, les bons plans restaurants et les sports à la mode.

Ses voyages : Seule, à pied ou à vélo. Gros faible pour les immersions en communauté, les plats pimentés et les hauts sommets.

Zone de prédilection : l’Afrique et l’Asie

3 Commentaires

Laisser un commentaire.