Indonésie

Récit d’un voyage à vélo à Bali (14)

Écrit par Claudia

De Trawangan à Air

Nous nous sommes un peu ramollis ces derniers jours à farnienter sur la plage. Nous décidons donc de partir tôt à vélo pour essayer les différents spots de plongée de l’île. Alors que nous nous arrêtons louer les inévitables masques et tubas, on nous propose un circuit de 5h00 sur un bateau a fond transparent pour visiter les fonds des trois Gili. Le temps de ramener les vélos à l’hôtel et nous repartons ! (75 000 rp/pers).

Nous commençons par l’épave d’un bateau japonais, coulé entre Trawangan et Meno.

Masque ok ! Tuba ok ! Palmes ? Euh…Palmes…

Louis préparant sa première plongée.

Le corail est assez bien préservé  (contrairement aux coraux de l’île de Trawangan qui ont été décimé par El Nino, dévié depuis 1990) et les poissons nombreux. Ebahis comme deux grands dadais, nous prenons trois photos du poisson jaune, quatre du poisson bleu (merci Camille et Guillaume !)

Le snorkelling, c’est bien.

Puis nous reprenons le bateau vers Gili Meno.Nous en profitons pour bronzer un peu à l’avant du bateau.

Le deuxième spot se situe au nord ouest de Meno. Le courant pouvant être extrêmement violent entre les trois îles (ce qui se confirme aujourd’hui), notre moniteur plonge et nous demande de rester groupé. Pas la joie…Nous sommes une petite vingtaine de paires de palme et, forcément, il y a des dommages collatéraux. Nous sommes tous néanmoins impatients de voir les tortues, très nombreuses dans les récifs de Meno. Bonne nouvelle ! Elles sont bien là, même si elles sont tapies au fond de l’eau. Le moniteur les titille un peu pour que nous puissions les voir en mouvement. Nous nous éloignons un peu du groupe et voyons nager un tortue énorme à quelques centimètres de nous. Majestueux…

Une tortue !

Qui nage un peu trop vite pour moi…

Mais nous remontons bien vite sur le bateau car l’endroit est infesté de méduses, ce qui ne rend pas la plongée très agréable.

Les Balinaises sont tellement belles!

Les Balinaises sont tellement belles!

Le bateau nous dépose ensuite pour le déjeuner à Gili Air (l’île a l’air davantage préservée que Trawangan).

Tiens, tiens…juste devant le seul restaurant de la côte…Nous déjeunons (pas très bon mais pas cher) puis repartons vers notre dernier spot de corail sur Air.

Louis sur Gili Air.

Le courant est très fort et le moniteur décide de nourrir les poissons pour que l’on ait malgré tout quelque chose à voir. Des dizaines de poissons gravitent autour de lui ; bleus, verts, marrons. Le spectacle est agréable même si nous sommes nombreux.

A moi de nourrir les poissons !

Il est 15h00 et il est temps pour nous de rejoindre Trawangan.

Nous constatons nos beaux coups de soleil et nous partons nous coucher. Nous nous réveillons fatigués et un peu barbouillés.

Une jeune indonésienne jouant dans un arbre au Coconut Dream.

Pas de restaurant pour ce soir mais nous nous laissons tenter par un Indiana Jones  (la suite !) et un gros sachet de pop corn au Beautiful Life. Nous rentrons nous coucher avec un avis partagé sur Gili Trawangan. Même si l’île est assez belle (bien que polluée à certains endroits), nous pensons y avoir consacré trop de temps.Une ou deux nuits auraient amplement suffit à la découvrir…

Lire la suite !

Qui suis-je ?

Claudia

Spécialiste papilles et trek, elle marche pour nous de la Tasmanie à la Réunion et teste les voyages, les bons plans restaurants et les sports à la mode.

Ses voyages : Seule, à pied ou à vélo. Gros faible pour les immersions en communauté, les plats pimentés et les hauts sommets.

Zone de prédilection : l’Afrique et l’Asie

Laisser un commentaire.