Indonésie

Une croisière aux Komodo (2)

Écrit par Claudia

Pour réduire les coûts, nous avons décidé de ne pas louer de cabine et de dormir sur le pont comme une dizaine d’autres passagers. Nous avons choisi d’être seules sur le pont avant. Bilan mitigé. Nous avons eu froid car nous n’avions pas prévu de couverture. Comme nous avons navigué toute la nuit, quelques vagues bien placées nous ont un peu arrosé. Mais le paysage nous ravit toujours autant et la vue du petit-déjeuner finit de nous combler.

Aujourd’hui, nous faisons escale à Satonda, une petite île au large de Sumbawa.

Sur le pont supérieur

Eva contemplative

Au programme une petite heure de marche pour admirer la vue du sommet de l’île. D’un côté s’étend la mer de Florès, de l’autre un grand lac salé se cache derrière une petite langue de végétation. Notre guide nous explique qu’aucune connexion n’existe entre la mer et le lac. Il s’agit en fait d’un lac crée par un tsunami géant en 1851.

Baie de Satonda Island

Lac salé de Satonda Island

Le 10 avril 1815, sur la péninsule de Sanggar à Sumbawa, le stratovolcan Tambora (4700 mètres) gronde. Ce sera la plus grande et la plus mortelle éruption volcanique de l’histoire. Une vague géante de plus de 300 mètres de haut se forme et touche les îles proches de l’archipel indonésienne entraînant de vastes dégâts humains et matériels. Celle-ci forme le lac salé de l’île de Satonda, encore visible aujourd’hui.

Le volcan perd plus de la moitié de sa hauteur dans l’éruption et forme une caldeira de plus de 6 km de diamètre. Le bilan est incroyablement lourd. 92 000 personnes mourront des suites de l’éruption. L’Indonésie est plongée dans une nuit qui durera trois jours. Mais les conséquences se font aussi ressentir bien plus loin. Il n’y aura pas d’hiver dans tout l’hémisphère nord en 1816 ce qui provoquera la mort de millions de tête de bétails et la plus grande famine du XIX ème siècle.

Volcan Tambora vu du ciel

Nous sommes abasourdies. Nous n’avions jamais entendu parler de ce volcan et de son éruption.

Après cette leçon d’Histoire, nous redescendons vers le lac où nous nous baignons. La concentration en sel y est si forte qu’il est quasiment impossible de ne pas flotter ce qui donne lui à des jeux quelque peu enfantins.

Au bord du lac salé de Satonda

Nous quittons finalement Satonda vers 13h00 pour reprendre la mer.

Ponton Satonda

Nous naviguons toute l’après-midi en longeant la grande île de Sumbawa.

De la cabine du capitaine

Un arrêt à Tanjung Batu Besar nous permet de contempler un coucher de soleil grandiose avant de continuer la navigation vers les Komodo.

Retour sur le bateau après avoir admiré le coucher de soleil

Au dîner, tout le monde ne parle plus que des dragons. Nous savons que demain matin sera le jour de notre rencontre avec cet animal mystique…
La suite ici !

Qui suis-je ?

Claudia

Spécialiste papilles et trek, elle marche pour nous de la Tasmanie à la Réunion et teste les voyages, les bons plans restaurants et les sports à la mode.

Ses voyages : Seule, à pied ou à vélo. Gros faible pour les immersions en communauté, les plats pimentés et les hauts sommets.

Zone de prédilection : l’Afrique et l’Asie

9 Commentaires

  • […] La suite de nos aventures ici ! Share this:FacebookTwitterJ'aime ceci:J'aimeOne blogger likes this. Tagué: aller à Komodo, îles paradisiaques, bateau en Indonésie, blog komodo, coucher de soleil Bali, croisière, croisière Indonésie, dinosaures vivants, dragons, extinction, Flores, Gili, Gili Trawangan, indonésie, Komodo, komodo dragons, le bateau, parcours, Perama Island, Perama Tours, quelle compagnie pour Komodo, quoifairequoivoir, quoivoirquoifqire, sable, Sumbawa, varans, voir les dragons de Komodo Publié dans : Blog, Indonésie ← From Bali to Komodo Le Paraguay en 10 photos → Laisser un commentaire […]
  • Moi non plus, je n’avais jamais entendu parlé de cette irruption! Je vais me renseigner tiens! Par contre, l’info qu’il soit possible de restreindre le coût du voyage en dormant sur le pont n’est pas tombée dans l’oreille d’une sourde!
  • Lorsque je suis allé en Indonésie, j’ai vraiment regrette de ne pas être aller dans les îles Komodo, pas mal de gens m’ont dit qu’il possédait les meilleurs spots de plongée au monde!
  • C’est vrai que les sites de plongée sont exceptionnels. Et c’est déjà le cas en snorkelling ! Mais les coraux se dégradent rapidement malgré le travail acharné de quelques associations locales : réchauffement des eaux et pêche à la dynamite par quelques locaux. Dépêchez-vous !
  • Merci Laura ! On te souhaite un très beau voyage et n’hésites pas si tu as besoin de bons plans, à rejoindre notre communauté sur Facebook. Selamat malam comme on dit en Indonésie !
  • Et bien… quelle croisière ! En tout cas grâce à ton article (ou tes articles coupés en plusieurs parties :p), j’ai beaucoup appris sur ces îles !
    Merci infiniment 🙂

Laisser un commentaire.