Monde

10 questions aux Baroudeurs : Camille

Écrit par Camille

Flying Downtown a souhaité en savoir plus sur nous.

Comme on ne l’a jamais vraiment fait, on s’est dit que c’était une bonne occasion pour vous parler un peu de nous. Nous, car c’est bien d’une équipe dont il s’agit.

Tout a commencé en Indonésie, il y a deux ans, quand Claudia est partie faire le tour de Bali à vélo. Elle a crée ce blog et ses amis l’ont suivi grâce à ses article « Le voyage en direct ». Quand elle est rentrée, elle s’est dit qu’elle voulait élargir le concept et qu’après tout, voyager c’était avant tout découvrir et échanger. Pourquoi ne pas aussi parler de gastronomie, d’expo, de festival tout près, pour tout ceux qui ne peuvent pas partir ? Plus tard, Camille l’a rejoint. Elle écrit et nous apporte un regard différent sur le voyage.

Claudia s’est déjà prêtée au jeu. Aujourd’hui, c’est au tour de Camille, notre responsable Communication et Marketing de se présenter :

Ascension du Charman Som près de Grenoble, France

1.      En voyage tu es plutôt urbain ou roots ? 

Les deux ! J’aime le bourdonnement des villes, découvrir des endroits insolites et cachés, mais aussi la grandeur des paysages inconnus, le calme de la nature. Pour moi, le voyage idéal est un mix entre les deux.

2.      Quel mode d’hébergement tu préfères quand tu voyages ? 

Là encore, c’est la diversité que j’aime. Je peux tout aussi bien partir un sac au dos et dormir sous la tente, aller chez des amis quand je peux, trouver des guest house pas chères qui favorisent la rencontre, ou encore des hôtels avec piscine à débordement. Il faut savoir apprécier chaque moment 😉

3.      Ton activité préférée en automne ? 

Courir dans les tas de feuilles tombées au sol, bottes aux pieds !

4.      Quand tu voyages, es-tu sensible au contexte politique ? 

A dire vrai, je me pose beaucoup de questions quand je voyage : comment vivent les locaux, quelles sont les conséquences de la politique sur la population… Lorsque l’on est chez soi, on a beau s’intéresser à ce qui se passe ailleurs, on ne prend conscience de la réalité des choses que lorsqu’on le voit de nos propres yeux.

Ensuite, il faut accepter de ne pas toujours avoir de prise sur ce que l’on voit. Ma solution est peut-être d’écrire sur ce que je vois, de partager mes impressions avec les autres.

5.      Nourriture locale, est-ce que tu testes ? 

Il faut avouer que j’ai l’estomac fragile. Après une grosse et bonne gastrite en Inde qui m’a valu de me faire perfuser dans une chambre d’hôtel douteuse, je fais assez attention à ce que je mange, mais j’essaye de goûter à tout, dans la mesure du possible !

Chouhan omelette shop, meilleure omelette de Jodhpur, Inde

6.      Le plus long trajet que tu aies fait ? 

Je crois que l’Inde remporte la palme, c’est bien le pays de tous les extrêmes ! Un voyage en train entre Varanasi (ou Bénarès de son nouveau nom), jusque Jodhpur, dans le Rajasthan. Comptez environ 23h de train, plus 6h de retard en moyenne.

Ça peut paraître très long, mais les voyages en train sont épiques, il y a tellement à observer et les paysages sont magnifiques. Ça vaut le détour !

7. Le pays que tu as préféré ? 

Ce serait trop dur d’en choisir un, et il y a tellement encore à voir. On en reparle dans quelques années ?

8. Un souvenir qui t’a marqué ? 

J’ai eu la chance de passer quelques temps dans un bidonville à coté de Calcutta. Je me souviendrai toujours de l’accueil que nous avons eu dans cet endroit où la pauvreté est maîtresse  Les enfants qui accourent par dizaines pour nous serrer la main, et surtout leur sourire. Vous pouvez avoir passé la plus mauvaise des journées, il suffit de voir le sourire d’un enfant pour vous redonner de l’énergie à revendre ! Le plus impressionnant est que des personnes qui n’ont rien sont prêtes à tout vous donner. Je crois que ce genre de chose marque à jamais et remet les choses en perspectives.

9. La ou les langue(s) que tu rêves de maîtriser ?

L’Espéranto, la langue universelle. Cela nous permettrait de pouvoir communiquer avec tout le monde, sans concession! En même temps, rien de plus rigolo que de devoir communiquer avec quelqu’un autrement que par la langue, cela donne des situations cocasses.

10. Y a t-il une cause dans ce monde à laquelle tu es particulièrement sensible ?

Je suis sensible à beaucoup de causes mais si je dois n’en retenir qu’une, je choisirais le commerce équitable, qui pour moi est une solution viable, qui rétabli les droits de chacun et surtout l’égalité pour tous. Dans mon monde rêvé, tous les échanges se feraient de la sorte.

Camille face au bouddha couché de Bangkok, Thaïlande

Informations complémentaires :

Merci pour ce petit jeu très agréable Flying Downtown. Hâte de voir les réponses des autres blogueurs. On envoie nos questions rapidement. Vous voulez en savoir plus ?

Écrivez-moi : camille@lesbaroudeurs.me

Qui suis-je ?

Camille

Spécialiste échappées belles, son terrain de chasse : les capitales où elle traque sans relâche les meilleurs restaurants, bars et oreillers du monde.

Ses voyages : Entre amis, les pieds dans l’eau ou dans la boue. Gros faible pour les festivals et la culture.

Zone de prédilection : l’Europe et l’Amérique

1 Commentaire

Laisser un commentaire.