Monde

Bien s’assurer en voyage

Écrit par Claudia

Que vous prépariez votre prochain séjour en Grèce ou un tour du monde des volcans actifs, vous avez forcément pensé à la question de votre assurance voyage. Forcément ?


Et bien justement non…

Si on s’échange facilement les bons plans hôtels et activités, il est rare que l’on pose la question de l’assurance à ses amis. Et pourtant, elle est tout aussi capitale si vous voulez être sûr de réussir vos vacances.

Voici donc les quelques questions qu’il faut avoir en tête pour ne pas se tromper d’assurance.

 

# Pour combien de temps je pars ?

Si vous partez moins de 90 jours et que vous avez acheté votre billet d’avion avec votre carte bancaire Visa ou Mastercard, sachez que vous êtes assurés par votre carte. Vérifiez tout de même qu’elle couvre bien vos besoins en terme d’assurance (cf. questions suivantes). Car le plafond des frais médicaux est de 11 000€ soit à peine le tarif d’un week end en soins intensif aux USA. De plus il y a des franchises, les remboursements sont longs et les bagages ne sont quasiment pas couverts.

Si vous partez plus de 90 jours, vous devez souscrire à une assurance privée. C’est là que les comparatifs commencent. Allez, on vous aide un peu en vous indiquant ce qui est important 😉

 

# Où je pars ?

Votre destination va beaucoup influer sur vos besoins. Après tout, votre valise n’est pas la même pour partir au Bénin qu’en Norvège. Pour votre assurance, c’est pareil.

Dans les pays enclavés où les hôpitaux sont difficiles d’accès, privilégiez une assurance qui prend en charge à 100% les rapatriements sanitaires. C’est le cas dans certaines zones d’Indonésie où il faudra vous transporter en hélicoptère ou en avion pour ce qui, en France, ne semble être que des bobos. Tenez, une morsure de chien par exemple. Ce n’est pas si grave. Oui mais voilà, le premier centre antirabique se trouve à…Singapour ! Dommage de passer toutes vos économies dans une petite piqûre, non ?

Dans les pays comme les États-Unis ou l’Australie, on vous conseille de prendre une assurance qui rembourse bien les soins de santé, qui peuvent vite être très chers. Il peut y avoir des cas dramatiques, comme celui de Kevin qui est parti sans assurance et dont la maman se bat aujourd’hui pour rapatrier le corps : http://www.ladepeche.fr/article/2014/09/16/1952580-elan-generosite-rapatrier-corps-kevin-decede-australie.html

Ah oui ! Et ne faites pas comme moi ; ce n’est pas parce que vous ne partez « qu’à Barcelone » que vous êtes à l’abri de gonfler comme un ballon de baudruche suite à une allergie aux puces…(RI-DI-CU-LE, je sais).

Chinches - Espagne

Chinches – Espagne

# Dans quel cadre ?

Votre statut va également déterminer votre assurance.

Vous êtes expatrié ? Votre entreprise prendra peut-être en charge votre assurance maladie. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez souscrire à la CFE, la Caisse des Français à l’Etranger, ou à une assurance privée.

En vacances ou en tour du monde, vous êtes libres de vous assurer ou non, même si il nous semble assez fou de ne pas le faire.

En Working Holiday Visa, l’assurance voyage est obligatoire et un certificat peut-être exigé à l’arrivée sur le territoire. Si vous ne voulez pas retourner à la case départ, ne badinez pas avec ce « petit détail ».

Claudia, attaquée par un banc de Némos à Sydney, Australie

Claudia, attaquée par un banc de Némos à Sydney, Australie

# Pour faire quelles activités ?

Si, comme Claire vous êtes un peu tête brulée et que vous voulez tout essayer, sachez que certaines activités ne sont pas comprises dans les packages classiques des assurances. Certaines sont farfelues me direz vous, comme nager avec un crocodile (?) mais d’autres sont plus courantes et on oublie parfois qu’il faut une assurance spécifique : c’est le cas pour la plongée, la location de motos et de scooters, le surf, etc.

Vous ne voulez rien faire de fou ? Assurez-vous quand même. J’en connais qui sont capables d’attraper la dengue rien qu’en bronzant en Thaïlande ou d’avoir un accident à cause d’une poule qui ne respecte pas les passages piétons 😉 Ça fait rire les copains au retour, mais c’est encore mieux si vous ne perdez pas 1000 euros.

Dengue...de la Thaïlande

Dengue…de la Thaïlande

# Quelles sont mes priorités/contraintes en terme d’assurance ?

C’est une question très personnelle qui déterminera pour beaucoup votre choix.

Vous ne voyagez jamais sans votre matériel photo hightech ? Soyez bien sûr que vos bagages sont assurés.

Vous avez une fâcheuse tendance à attirer les ennuis ? Ça serait peut-être bien de penser à ce qu’il se passerait si vous étiez arrêtés.

Votre grand-père n’est pas hyper hyper en forme en ce moment ? Prévoyez, prévoyez, prévoyez. Voilà le mot clef 😉

Claudia où l'aventure biélorusse - Pologne

Claudia où l’aventure biélorusse – Pologne

# Pour quel budget ?

Enfin, comme vous ne pouvez pas tout prévoir (et parce que votre assurance vous couterait un bras), il est important que vous fassiez aussi en fonction de votre budget. Comme il y en a un peu pour tous les prix et que comparer les contrats uns à uns est imbuvable, voici un petit comparatif (2014) des tarifs et prestations des principales assurances de voyage que notre assureur nous a fourni.

Comparatif des assurances voyage

Pour ma part, j’étais assurée par April lors de mon Working Holiday Visa. Après quelques déconvenues (la communication n’était pas toujours évidente avec le décalage horaire et ils avaient besoin d’une adresse postale en France, ce qui ne m’arrangeait pas), j’ai décidé de changer d’assurance. Depuis, l’équipe du blog est chez Chapka et ça se passe très bien.

Nous avons d’ailleurs négocié un partenariat avec eux en début d’année, ce qui vous permet d’avoir 5% de réduction en cliquant ici sur leur assurance spéciale voyage. Malheureusement pas encore de réduction sur leur assurance spéciale working holiday visa, mais elle reste tout de même très avantageuse !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas 😉 On vous guidera avec plaisir.

Et si vous préférez que ça soit des pros, vous pouvez appeler Marie de notre part. Elle travaille chez Chapka et répondra à toutes vos questions. (+33 (0)1 74 85 50 50).

 

Qui suis-je ?

Claudia

Spécialiste papilles et trek, elle marche pour nous de la Tasmanie à la Réunion et teste les voyages, les bons plans restaurants et les sports à la mode.

Ses voyages : Seule, à pied ou à vélo. Gros faible pour les immersions en communauté, les plats pimentés et les hauts sommets.

Zone de prédilection : l’Afrique et l’Asie

Laisser un commentaire.