Birmanie

Happy world ou le paradis birman

Écrit par Les Baroudeurs

On parle beaucoup de la Birmanie dans les médias français. Pourtant, savons nous vraiment ce qui s’y passe ? « Junte », « opposition » ; voilà ce que l’on nous rabâche. Mais peut-on réduire la vie de millions d’habitants à ces deux mots ?

Tristan Mendes France et Gaël Bordier, deux journalistes, ont eu la bonne idée de s’y rendre et d’essayer de filmer ce que veut dire vivre en Birmanie aujourd’hui. Satirique, humoristique, ce reportage d’une trentaine de minutes vous fera découvrir, entre sourire et aberration, ce que les birmans sont obligés d’endurer pour la « junte ».

Place aux pros !

 

 

Qui suis-je ?

Les Baroudeurs

Spécialiste papilles et trek, elle marche pour nous de la Tasmanie à la Réunion et teste les voyages, les bons plans restaurants et les sports à la mode.

Ses voyages : Seule, à pied ou à vélo. Gros faible pour les immersions en communauté, les plats pimentés et les hauts sommets.

Zone de prédilection : l’Afrique et l’Asie

2 Commentaires

  • Bonjour,
    Nous revenons de Birmanie.
    Tout ce que vous avez dit ETAIT vrai. Les choses évoluent très très vite, pour exemples:
    WIFI en accès dans les restaurants, libre, souvent (pas toujours) rapide. La carte SIM est à 20€, c’est pas encore la 3G.
    Le portrait de Aung San Suu Kyi avec Obama, celui de son père sont affichés partout. Alors la pays se transforme, sur des fondations établies évidement par la Junte, mais il se transforme.
    Alors n’oublions pas d’ou l’on partait et restons vigilant pour voir ou l’on va, mais il fait vraiment meilleurs de vivre là bas, tant mieux pour eux.

Laisser un commentaire.