Chine

Beijing en quatre assiettes

Écrit par Les Baroudeurs

La Chine est immense, sa découverte sans fin. Aussi, si vous n’avez que quelques jours à Beijing pour vous faire une idée du pays, je vous propose de faire un tour gastronomique en quelques étapes :

Etape 1 : La cuisine et la rue

Quoi de mieux pour comprendre un pays que de manger comme la majorité des habitants. Bien que réservés aux estomacs bien accrochés, les étals de brochettes proposent des mets simples mais succulents. Ce sont aussi les repas les moins chers que vous trouverez à Pékin ( de 3 à 10 yuan la brochette).

Etal de brochettes

Pour les plus frileux, vous trouverez pêle-mêle des brochettes de poulet ou de moutons, toujours très relevées. Mais si vous n’avez peur de rien, je vous conseille d’essayer les brochettes de pénis de mouton (facilement reconnaissables) ou encore les brochettes de scorpions. Sachez que la coutume, qui atteste de la fraîcheur des scorpions par ailleurs, est de laisser le client couper le dard juste avant de déguster le croquant de scorpions.

Pour les adresses, rien de plus simple : si il y a des clients chinois autour, c’est que l’adresse est bonne. Sommaire mais efficace !

Brochettes de moutons épicées

Essayez également les brochettes de fruits, souvent de prunes, recouverts de sucre.

Brochettes de fruits

Etape 2 : La Chine de Mao Zedong

Vivre le temps d’une soirée comme à la cour des grands de Chine, voilà le concept intéressant que propose le Red Capital Club. Situé au centre d’un des hutong (quartiers traditionnels) de Beijing, il fait partie de la liste très sélect des 60 plus grandes tables du monde. Les plats sont tous décorés très élégamment par des statues. Et chaque plat vous rapproche d’un moment ou d’un personnage historique chinois.

Assiette du Red Capital Club

Assiette du Red Capital Club-Confucius

A la fin du repas, on vous proposera de digérer autour d’un cigare dans la bibliothèque où s’empilent de nombreuses pièces originales du gouvernement de Mao. Tableaux, mobiliers, reconstitution de la cène ou encore photographies de rencontres officielles.

Club Cigare dans la bibliothèque du Red Capital

Surement un de mes meilleurs souvenirs de la Chine, je vous recommande chaudement de prendre une soirée pour visiter ce lieu hors du temps.

Informations et réservations

Réservez si possible, surtout le week end.

Comptez environ 300 yuan par personne pour un repas complet, cigare à partir de 100 yuan.

Adresse :

Red Capital Club (open from 6:00pm – 11:00pm)
No. 66 Dongsi Jiutiao Dongcheng District Beijing, 100007
Telephone: 86-10 8401 6152

Plan. Red Capital Club

Etape 3 : La nouvelle Chine

Rencontrez la Chine d’aujourd’hui vous tente ? Vous la trouverez sûrement dans l’antre que Phillipe Starck a construite au sommet des Twin Towers de Chaoyang. Oppulence, luxe, cuisine du Sichuan influencée par la gastronomie européenne, aucune fausse note pour ce restaurant définitivement hors du commun.

Les tableaux y sont accrochés au plafond, les chaises, de la plus baroque à la plus minimaliste, se cotoient et chacun trouve fauteuil à son séant. Ne parlons pas de la cuisine…dont on se souvient encore plus que de l’installation magistrale de Starck.

Informations pratiques :

A réserver absolument !

Comptez entre 500 et 2000 yuan par tête selon les plats et les appétits.

Lan Beijing
4/F Twintowers B-12, Jianguomenwai Dajie, Chaoyang District, Beijing, phone: (8610) 5109 6012; 5109 6013

Plan. Lan Club

Etape 4 : La Chine rurale


La fondue  du Sichuan.

Région du Sichuan

La fondue du Sichuan, c’est mon coup de coeur culinaire ! Dans un bouillon épicé, vous trempez différents légumes (champignons, pousses de bambou, poireaux, etc) et des émincés de viande. Très convivial et toujours à des prix abordables, la fondue du Sichuan est proposée dans beaucoup de restaurant de Pékin. Je n’ai malheureusement pas de bonnes adresses à vous conseiller mais j’y travaille…

Les poissons et les épices :

Pour le poisson, et pour le cadre, je vous conseille les petits restaurants de Houhaï, au bord du lac de Shisha. Budget moyen mais un vrai régal pour les yeux et le palais ! Et en guise de digestif, pourquoi ne pas faire un petit tour de bateau ?

Quartier de Houhaï, lac Shisha.


Brochettes de poisson à la vanille, riz vapeur au bambou et pancakes Filet de poisson aux trois piments et roulés de légumes



Qui suis-je ?

Les Baroudeurs

Spécialiste papilles et trek, elle marche pour nous de la Tasmanie à la Réunion et teste les voyages, les bons plans restaurants et les sports à la mode.

Ses voyages : Seule, à pied ou à vélo. Gros faible pour les immersions en communauté, les plats pimentés et les hauts sommets.

Zone de prédilection : l’Afrique et l’Asie

4 Commentaires

  • Je dois dire que je n’ai pas mangé de canard laqué à la hauteur de mes espérances à Pékin, même si on en trouve dans quasiment tous les restaurants. Mais avis aux connaisseurs, si vous avez une bonne adresse à me soumettre…Je suis preneuse !
  • (15 jours plus tard…)

    On en avait fait un super bon quand j’y étais y a 10 ans… je vais t’avouer avoir oublié l’qadresse depuis. Mais y a tellement de bonnes choses à manger partout et tout le temps en Chine qu’à la limite c’est pas une énorme perte…

Laisser un commentaire.