France

Pourquoi je n’irai pas au Carnaval de Nice

Écrit par Les Baroudeurs

Je suis une inconditionnelle du Carnaval :  je ne rate jamais une occasion de brûler Vaval, de participer à une bataille de harengs ou d’enfiler mon plus beau costume. Mais cette année, c’est décidé, je n’irai pas au Carnaval de Nice. Voilà 5 bonnes raisons de boycotter la fête  :

1. Le Carnaval est payant (?) !

Qui a dit que le Carnaval était la fête d’entrée en Carême ? Qui pensait que le Carnaval était une fête païenne moyenâgeuse organisée par et pour le peuple ? Pas la Mairie de Nice en tout cas !

Ici, le Carnaval c’est derrière les barrières, bien assis dans son siège. 35 euros pour les adultes, 10 euros pour les enfants.

2. Ce n’est pas une fête populaire

Si le Carnaval existe à Nice depuis 1294, il a perdu son faste depuis bien longtemps. Le spectacle, c’est les chars. Mais oubliez pour le reste. Dans les rues, personne n’est déguisé à part deux ou trois enfants à qui ont a enfilé un costume de superman ou de princesse. Touristes et niçois se pressent donc pour regarder les quelques statues de papier mâché et puis hop, la vie normale reprend son cours, sourire en option.

Le carnaval de Nice, fête populaire ?

Le carnaval de Nice, fête populaire ?

3. Une tradition carnavalesque ?

Pas de programme. Ici, il y a deux activités : le défilé et la bataille des fleurs. Representées tous les jours afin que chaque touriste puisse y assister. On est bien loin du carnaval antillais où le carnaval est fête de rues et fait par les habitants, où l’on travaille son costume, où on expie les démons de l’année, où on échange et on danse.

Programme du Carnaval de Nice 2013

Programme du Carnaval de Nice 2013

4. Parce qu’il y a mieux ailleurs

Dans le top des vrais carnavals populaires qui font rêver :

– le carnaval de Martinique : mariages burlesques, mardi Gras, Jour des Cendres, et enfin brûler Vaval au milieu d’une île en liesse. Le plus de cette année : Copé et Fillon ont été élus Vaval de 2013.

Copé et Fillon au Carnaval 2013

Copé et Fillon au Carnaval 2013

– le carnaval de Venise : costumes enchanteresses, défilés, la lagune devient le lieu d’intrigues historiques le temps du Carnaval et on adore !

Carnaval de Venise

Carnaval de Venise

– le carnaval de Dunkerque : lancer de harengs,bals populaires, chapelles, et chansons historiques. On revit le temps d’un bal l’histoire des pêcheurs du Nord qui rejoignaient l’Islande pendant de longs mois. Voir notre vidéo !

Anne-Charlotte et Claudia au carnaval de Dunkerque 2011

Anne-Charlotte et Claudia au carnaval de Dunkerque 2011

5. Parce que le Contre-Carnaval a été interdit

Jusqu’en 2012, un Contre-Carnaval était organisé par les niçois. Sur les places de la ville, on dansait et chantait dans une ambiance de fête. Oui, mais voilà : c’était gratuit. Après, c’est une sombre histoire de politique, les CRS ont débarqué et on interdit le charivari aux habitants. Le maire s’est bien excusé, oui, mais le contre-carnaval, lui, a bel et bien disparu…

Informations complémentaires :

Du 15 février au 6 mars 2013

Tous les renseignements sur le site officiel

Qui suis-je ?

Les Baroudeurs

Spécialiste papilles et trek, elle marche pour nous de la Tasmanie à la Réunion et teste les voyages, les bons plans restaurants et les sports à la mode.

Ses voyages : Seule, à pied ou à vélo. Gros faible pour les immersions en communauté, les plats pimentés et les hauts sommets.

Zone de prédilection : l’Afrique et l’Asie

12 Commentaires

  • Bonjour, tout à fait d’accord avec vous. Ce carnaval est sinistre, personne ne danse ( d’ailleurs y a pas de musique quasiment), personne ne se déguise, personne ne s’amuser, même pas les enfants et c’est pire d’année en année!
  • Merci également, je re-habite Nice depuis peu, fut un temps dans ma pré-adolescence, j’étais ici également et le carnaval était tout naturellement gratuit.

    Ceci appartient maintenant au passé mais ça n’a pas l’air de choquer tant que ça les niçois que l’on entend pas plus que ça s’exprimer sur ce que je considère être une pure et simple confiscation de l’espace public pour l’usage récréatif d’une caste de privilégiés (touristes et locaux pouvant s’offrir l’entrée et bien sûr tous les « ayant-droit à qui on a offert des places) : en effet, les zones de défilé des chars et corso (corsi?!) sont entourées de zones de barrières en bois, peintes en noir afin que l’on ne puisse pas l’observer de l’extérieur.

    Ma réflexion personnelle : ceci entretien le climat d’insécurité ambiant mis en place avec minutie par le maire de Nice. Empêcher les classes les plus populaires de se mêler à la fête contribue bien à augmenter le sentiment de frustration déjà présent chez ces personnes, on observe d’ailleurs énormément de casses / vandalismes dans les quartiers proches de où se tient le carnaval. A cela se rajoute le fait que la Police Municipale est pour la plupart réquisitionnée sur la zone « à enjeux » : la zone où sont concentrées les personnes ayant payé leur droit d’accès au carnaval, lieu d’illusions et maintenant de ségrégations 😀

  • Merci Velux pour ton commentaire.
    Je trouve ça dommage aussi. Pour moi, le Carnaval, c’est justement le moment où l’on oublie tout de sa classe sociale et on où l’on s’amuse sans préjugés avec tout le monde. A Nice, ce n’est pas le cas comme tu l’as souligné et c’est vraiment dommage.
  • Nous préparions un sejour pour le carnaval de nice 2014 . Apparement rien d’intéressant .
    Grand voyageur que vous êtes , qu’en est il de la fête du citron à Menton ?
    Merci d’avance
  • Bonjour Nanie,
    Je n’y suis jamais allée mais j’ai eu de bons échos de quelques amis. Et je crois que l’ambiance est bien meilleure à Menton qu’au Carnaval de Nice. Si vous y allez, n’hésitez à nous donner votre avis !
    Les Baroudeurs
  • Le carnaval de Nice est a la base une satire qui dérangeait le politique…c’est pas vraiment juste le coup du contre carnaval … c’est le carnaval des quartiers qui était vraiment l’essence de cette fête. Les plus belles fêtes, les plus beaux bals, les chars les plus drôles, les déguisement les plus farfelus ou les critiques de notre gouvernement les plus cinglantes…Parallèlement aussi les festins des villages de l’arrières pays qui ont sut garder beaucoup d’authenticité.

    Si vous vous renseignez bien … ce carnaval existe toujours, mais en retrait et en moindre mesure que le carnaval officiel… ou croyez moi, AUCUN niçois ne met les pieds depuis très longtemps !

    Le carnaval de Nice de concert avec la fête des citrons est une des fête qui attire sur la cote pendant uniquement ces 15 jours de festivités + de 1,6 Millions de visiteurs… quelques 500 000 places payante, il faut relativiser un minimum quand même, a ce niveau la c’est un spectacle pas une fête populaire « et c’est normal ! » c’est comme si vous compariez le parisien en visitant la tour Eiffel…

    Je crois que ce carnaval, et ses batailles de fleur se visite au moins une fois, a cette période de l’année à Nice et sur une partie de la cote… le gilet léger et souvent déjà largement suffisantil faut de la patience… et de la curiosité …

    Courage et vive les fêtes populaires ^^

  • Merci beaucoup pour ton commentaire et ton éclairage.
    Je te rejoins quand tu dis que c’est comme la Tour Eiffel.
    Pour moi, ce n’est pas mon travail de parler de la Tour Eiffel ou du Carnaval de Nice : ça se vend très bien et je ne vois pas de valeur ajoutée pour mes lecteurs. A la différence tout de même que la Tour Eiffel reste une tour alors que le Carnaval de Nice n’a plus de carnavalesque que le prix que l’on ose nous faire payer pour être dans la rue.
    La rue est à tout le monde et devrait le rester, la fête devrait appartenir au peuple, ce qui est l’essence même d’un Carnaval.
    Je suis davantage curieuse de voir les festins de village dont tu parles et ces quelques carnavals organisés en marge 😉

    Vive les fêtes populaires !!

  • Je suis arrive sur ton site, car je cherchais un lieu resto ou autre ou l’on pouvais danser déguisé…. je n’ai rien trouvé même les casinos ne font aucune soirées!!!
    L’état d’urgence ce serais que les gens s’amusent et retrouve le moral comme après 68 la vie a repris …..l’économie aussi malgré une hausse de 10 % des salaires les financiers n’ont pas été ruinés que je sache.
    Vive le carnaval …amusez-vous
  • Bataille de fleurs du mercredi 15 février 2017

    très déçue les chars ne font que 2 mètres de haut , plus qu’une hôtesse par chars. En conséquence seule et si bas par rapport aux tribunes elle ne peut lancer des fleurs qu’ au premier rang.Se sont donc les ouvreuses qui récoltent les fleurs et les lancent dans les tribunes. il n y a plus de charme!
    d’ autre part ,pas de diversité de fleurs comme autrefois. Essentiellement du mimosa, pas d’ œillets de Nice . je n ai jamais vu autant de personnes partir après le second tour. un carnaval pauvre en fleurs diverses et peu ambitieux.

    on félicitera dans cette organisation que l’ aspect sécuritaire.

  • Malheureusement, je me dis que mon article est donc toujours d’actualités…Le Carnaval de Nice n’est plus une fête populaire mais un spectacle payant qui n’impressionne plus que quelques enfants :-/

Laisser un commentaire.