France

Quel matériel de randonnée emmener sur le GR34 ?

Écrit par Les Baroudeurs

Chaque randonnée a son lot de contraintes et si le GR34 a l’avantage de ne pas être technique, il brille par sa longueur (environ 1700 km si vous vous engagez sur la totalité du sentier, de Vitré à Saint-Nazaire). Il vous faudra donc jongler entre poids, confort et budget pour adapter votre matériel GR34 et  venir à bout du chemin. 

Si vous vous préparez à emprunter ce chemin mythique, cet article vous permettra de ne pas oublier l’essentiel pour marcher en tout tranquillité.  

Le matériel de camping GR34

materiel-camping-gr34-liste

Quel sac à dos choisir pour une longue randonnée ?

Tout dépend de la distance que vous souhaitez parcourir…Si vous prévoyez des étapes de 2 semaines ou plus, je vous conseille d’investir dans un sac à dos de qualité pour préserver votre dos. Je suis assez contente de mon Deuter de ce côté là ; les épaules et le bas du dos sont bien protégés et le poids est réparti sur l’intégralité du corps grâce à la ceinture dorsale. Seul petit bémol, je trouve les fermetures assez fragiles pour le prix (comptez environ 180 euros). 

Niveau contenance, j’ai opté pour un 60 litres pour être à l’aise et ne pas avoir à optimiser chaque centimètres carrés mais pas question pour moi de le remplir et de dépasser les 10-12 kilos de matériel sur le GR34. En général, essayez de ne porter plus de 15 à 20% de votre poids. 

Mon choix de tente pour le GR34 ?

J’ai la chance d’être déjà assez bien équipée et je n’ai pas eu beaucoup de choses à acheter pour préparer mon GR34. J’ai donc  pu me permettre d’investir dans un petit bijou : une tente ultra légère de 700 grammes seulement. A ce poids là, les prix démarrent autour de 200 euros et peuvent grimper jusqu’à 500 voir 600 euros selon les matériaux et le confort. 

La Pro Trail de Tarp Tent (aka celle que j’ai choisi) coûte 210 euros avec l’imperméabilisant. A cela, il faut rajouter 40 euros de frais de douane car elle n’est vendue qu’aux US. Une petite somme donc qui se justifie par le luxe du poids et qui, je l’espère, sera vite rentabilisée par le prix du camping VS celui d’une auberge de jeunesse ou d’un gîte. 

tente-pro-trail-ultralight

Le reste des essentiels

Une fois le sac à dos et la tente choisie, vous pouvez (presque) partir. J’ai beau être minimaliste, j’ai quand même embarqué le matériel suivant, histoire d’avoir un minimum de confort : 

  • un sac de couchage compact 11°C de chez Décathlon (pour les départ au printemps et en été),
  • un matelas gonflable ultralight,
  • une frontale et une lampe de tente pour bouquiner tranquille,
  • un bandeau de nuit pour dormir malgré le jour en camping,
  • un opinel pour couper des trucs,
  • une gourde SIGG 75 cl,
  • un sac étanche 15 litres pour protéger mon appareil photo et mon ordinateur des déluges bretons (pour les besoins du blog mais pas indispensables), 
  • un chargeur de poche, 
  • un portable, 
  • les topoguides du GR34, 
  • une montre GPS pour pouvoir prendre mes traces et partager mon aventure sur le blog. 

Les vêtements indispensables pour le GR34

liste-vetements-a-emmener-pour-une-randonnée-gr34

Côté vêtements, j’ai choisi encore une fois de réduire le poids à son minimum. Une corde, quelques pinces à linge et du savon solide me permettront de faire des lessives sur la route (s’il ne pleut pas trop).

Là encore, vous serez largement avantagés si vous décidez comme moi de faire le GR34 entre le printemps et l’été, même si le sentier est praticable en toute saison.

Mes vêtements : 

  • un imperméable léger de la marque Pro touch (Intersport), 
  • une polaire,
  • une serviette microfibre, 
  • deux tee-shirts manche courtes et un débardeur, 
  • un legging, 
  • deux shorts de marche, 
  • des tongs pour reposer mes pieds et survivre aux douches des campings, 
  • un pantalon de marche ultraléger en toile, 
  • des brassières et culottes sans couture.
Mes chaussures : 

Après quelques hésitations et puisque que le terrain n’est pas trop escarpée, j’ai choisi de partir avec des chaussures basses, légères et imperméables. J’ai trouvé mon bonheur chez Merrell. Elles sont hyper confortables et ont l’air vraiment souples. Un rapport qualité/prix qui me semble correct (150 euros).

Je crois que vous avez toutes les informations nécessaires pour savoir quel matériel de randonnée emmener sur le GR34. Ne reste plus qu’à vous reposer un peu avant le départ et à prévoir vos étapes de marche en fonction de votre condition physique et de vos envies. 

Si vous partez aussi pendant l’été 2018, n’hésitez pas à m’écrire : nous serons sur le sentier en même temps. 

Qui suis-je ?

Les Baroudeurs

Spécialiste papilles et trek, elle marche pour nous de la Tasmanie à la Réunion et teste les voyages, les bons plans restaurants et les sports à la mode.

Ses voyages : Seule, à pied ou à vélo. Gros faible pour les immersions en communauté, les plats pimentés et les hauts sommets.

Zone de prédilection : l’Afrique et l’Asie

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.