Inde

Jantar Mantar, l’observatoire astronomique de Jaipur, la ville rose (4)

Écrit par Les Baroudeurs

Suite et fin de notre visite de Jaipur, la capitale du Rajasthan que nous vous avons fait visiter ces dernières semaines.

Après une petite course entre Rikshaw (sinon ça ne serait pas rigolo), nous arrivons sur le site du Jantar Mahar, l’observatoire astronomique de Jaipur. La chaleur est écrasante mais nous sommes agréablement surprises par la vue de ce site auquel on ne s’attend pas.

Nous avons en effet en tête les énormes observatoires astronomiques que l’on peut voir en France comme à Chamonix par exemple, avec de grands dômes souvent perchés sur des pics montagneux. Ici, nous découvrons une grande place pleine de monuments tous plus bizarroïdes les uns que les autres. Ça force l’étonnement. Comment pouvait-on faire des observations astronomiques sur ces instruments géants qui se trouvent en plein air ?

Place du Jantar Mahar, observatoire astronomique de Jaipur

Place du Jantar Mahar, observatoire astronomique de Jaipur

Pour cette visite, nous faisons le choix d’être accompagnées par un guide, qui pourra peut-être nous donner quelques explications !

Le Jantar Mahar (aussi appelé Yantra Mandir) a été construit en 1728 par Sawai Jai Singh II,  un amoureux des sciences et des arts, dans le but d’élaborer des thèmes astraux et de déterminer les dates idéales pour différents évènements, comme les mariages par exemple. L’origine de la construction de cet observatoire vient d’une discussion (plutôt animée nous dit-on) entre l’empereur Moghol Mohammad Shad et le Maharajah Sawai Jai Singh II. L’empereur devait en effet partir pour une longue expédition, mais aucun élément ne lui permettait de décider de la date idéale à laquelle partir. Le jour favorable dépendant de la position de certaines planètes, qui ont une influence sur la vie sur terre.

Instrument de calcul astronomique et astrologique - Jantar Mahar Jaipur

Instrument de calcul astronomique et astrologique – Jantar Mahar Jaipur

Jeux d'ombre et de lumière - Jantar Mahar de Jaipur

Jeux d’ombre et de lumière – Jantar Mahar de Jaipur

L’idée fait alors son chemin, et Jai Singh II ordonne la construction d’un observatoire astronomique. Le premier fut édifié à Delhi, puis vinrent ceux de Jaipur, Mathura,  Varanasi et Ujjain. Tous sont faits en maçonnerie et pierres massives. Le plus célèbre étant aujourd’hui celui de Jaipur qui est même considéré comme l’observatoire en pierre le plus grand du monde (une chance que nous passions par-là).

Observatoire astronomique de Jaipur - Jantar Mahar

Observatoire astronomique de Jaipur – Jantar Mahar

N’arrêtant pas là les superlatifs, l’observatoire abrite également le Brihat Samrat Yantra, aussi appelé le Roi des cadrans solaires. Il porte bien son nom car c’est le plus grand cadran solaire mondial.

La taille imposante des 17 instruments qui se trouvent sur la place permettait en fait aux observateurs d’obtenir des renseignements précis.

Cadran solaire du Jantar Mahar - Jaipur

Cadran solaire du Jantar Mahar – Jaipur

Malgré nos efforts, nous sommes bien incapables d’établir quelque prévision que ce soit, mais nous nous retrouvons comme des enfants devant ces éléments qui jouent avec les ombres et le soleil.

Détail d'un instrument astrologique - Jantar Mahar de Jaipur

Détail d’un instrument astrologique – Jantar Mahar de Jaipur

En bref, ne manquez surtout pas de visiter ce lieu qui ne manquera pas de vous étonner, tout comme cette ville dont nous ne retenons que du positif. Outre les monuments exceptionnels qu’elle abrite, il est agréable de se balader dans les rues de Jaipur, cette ville rose pour qui nous avons eu, vous l’aurez compris, un gros coup de cœur.

On espère vous avoir donné envie de vous y rendre en tous cas. Si vous prévoyez d’y aller ou si vous avez des questions sur Jaipur ou plus globalement le Rajasthan, n’hésitez pas, nous nous ferons un plaisir de partager avec vous nos expériences les plus folles !

Namaste !

Qui suis-je ?

Les Baroudeurs

Spécialiste papilles et trek, elle marche pour nous de la Tasmanie à la Réunion et teste les voyages, les bons plans restaurants et les sports à la mode.

Ses voyages : Seule, à pied ou à vélo. Gros faible pour les immersions en communauté, les plats pimentés et les hauts sommets.

Zone de prédilection : l’Afrique et l’Asie

3 Commentaires

  • J’y ai été en 2010, c’est en effet super impressionnant. On croirait pas comme ça, mes les instruments sont d’une excellente précision!
  • Une bouffée de souvenirs en voyant ton billet. Mais il nous a été formellement interdit de prendre des photos ! 🙁 On s’est rattrapé devant le palais des vents !

Laisser un commentaire.