Corse

Le chateau oublié d’un Bonaparte

Écrit par Claudia

A Calenzana, sur les hauteurs de la Baie de Crovani, des ruines sont oubliées. Elles constituent pourtant un pan important de l’Histoire de Corse et, par son propriétaire, de l’Histoire de France.

Ruine du chateau de Calenzana

Château vue de la route

Château de Calenzana

Décor du château

Ce château, bâtit sur les ruines de « Torra Mozza », une des nombreuses tour génoise de Corse, était en effet la propriété d’un Napoléon.

Baie de Crovani vue du château Pierre Napoléon

Baie de Crovani

Construit entre 1852 et 1854 par quelques 300 hommes, il fut la résidence de Pierre Napoléon, neveu de Napoléon Bonaparte, jusqu’en 1870. Député de la Corse à l’Assemblée Constituante de la Seconde République, Pierre fut aussi le Napoléon le plus controversé de son temps. Connu pour ses frasques judiciaires aux Etats-Unis puis à Rome, il fut plusieurs fois mêlé à des meurtres. Le Napoléon au sang chaud fut également militaire, d’abord au côté de Santander, en Colombie, puis en Algérie où il prendra part à la bataille de Zaatcha.

Connu pour avoir été Président du Conseil Général de Corse, ses déboires lui ont néanmoins valu d’être déclaré inéligible par l’Empereur lui-même. Il s’éteindre finalement à Versailles en 1881.

Dans le château

Pièce voutée du château

Détail d’un mur intérieur

Louis admirant la Baie de Crovani

Les écuries

Chardon de l’enceinte

Murs restants

Le château, lui, reste dans la famille jusqu’en 1925 où la fille du Prince Roland décide de vendre à un notaire de Calenzana.

Ecole dans les années 60 puis refuge pour bergers, le château est finalement racheté en 1970 par une société qui a pour projet d’un faire un complexe touristique. Aujourd’hui encore, le château est à l’abandon et l’Histoire s’oublie peu à peu. Pour combien de temps encore ?

Ruines du château

Ruines

Sous le grenier à bois du château

Informations complémentaires :

Une biographie en ligne de Pierre Bonaparte

Château Pierre Napoléon

Qui suis-je ?

Claudia

Spécialiste papilles et trek, elle marche pour nous de la Tasmanie à la Réunion et teste les voyages, les bons plans restaurants et les sports à la mode.

Ses voyages : Seule, à pied ou à vélo. Gros faible pour les immersions en communauté, les plats pimentés et les hauts sommets.

Zone de prédilection : l’Afrique et l’Asie

Laisser un commentaire.