Nouvelle-Calédonie

Le caillou au bout du monde

Il paraît que la Nouvelle-Calédonie est l’île la plus proche du Paradis. Elle est assez riche pour que chacun y trouve son compte et trois semaines ne suffisent pas pour faire le tour de ces différents paysages et appréhender la culture kanak. 

Quelques jours à l’île des Pins pour la douceur d’une île du Pacifique et voir un des plus beaux atolls du monde, celui de Nokanhui où d’un banc de sable, on plonge dans les abysses. 

Un arrêt à Bourail pour comprendre l’intérieur de l’île et ses grands élevages. A Poindimié, c’est les tribus et l’histoire kanak que l’on rencontre, une culture qui malgré les attaques refuse de faiblir. Il faut survoler Voh et son voir son coeur battre au même rythme que la nature pour sentir vivre le lagon et la mangrove. Enfin, il y a tout le reste, tout ce qui ne s’apprend qu’avec la patience et le temps, tout ce que j’ai pas encore vu, pour rêver y retourner. 

Enfant jouant avec son bateau dans le lagon de l'île des pins, nouvelle-caledonie

PARTIR

Période idéale : de Avril à Décembre 

Température moyenne : 26°C

Vols avec Air France et Air Câlin

Durée moyenne du vol : 21h00

Prix moyen aller-retour : 1500 euros

 

A NE PAS RATER

  • Le survol du coeur de Voh
  • La cuisine du bougna en tribu
  • L’île des Pins et l’atoll Nokanhui
  • Boire le kava à Nouméa

Carnet de voyage

3 semaines en pays kanak