Monde

Nos pires expériences de voyage

Écrit par Claudia

« Voyagez qu’elle disait, voyagez ! »

Le voyage est bien souvent une merveilleuse aventure mais à y regarder de plus près, c’est un sacré paquet de déconvenues et de situations périlleuses. Alors, oui, on en rigole toujours après, mais sur le moment, c’est pas très marrant.

Parce que c’est pas toujours tout beau tout rose (et pour vous faire rigoler un peu de nos erreurs) nous avons décidé de vous raconter nos pires expériences de voyage.

1. Se perdre sur l’Overland Track, la nuit, sans lampe torche, Tasmanie

On ne le répétera jamais assez : la Tasmanie est un milieu hostile, surtout en hiver. En randonnée, prévoyez toujours une ration de nourriture, une tente, un duvet, un réchaud, une lampe torche et des piles de rechange, même pour la journée. Ne partez que si les conditions météorologiques le permettent.

Sur le sentier de l'Overland Track

Sur le sentier de l’Overland Track

L’expérience en direct !

2. Perdre son hôtel à Chang Mai, Thaïlande

Erreur classique de débutante. Sortir de l’hôtel, prendre un tuk-tuk, lui demander de nous attendre devant l’immigration, rester des heures dans les bureaux, dire au chauffeur de tuk-tuk que ça sera long et qu’il peut partir, sortir de l’immigration, prendre un autre tuk-tuk : « Vous allez où ? »

Ah bah oui, vous allez à…l’hôtel !

1. Ayez toujours une carte de votre hôtel sur vous.

2. Méfiez-vous des villes en forme de carré.

Chang Mai - Thaïlande

Chang Mai – Thaïlande

3. Manger un poisson pourri sur Gili Air, Indonésie

Se reposer sur une île paradisiaque avant l’ascension d’un volcan : bonne idée.

Manger un poisson qui sent pas très bon sur une île paradisiaque avant l’ascension d’un volcan : moins bonne idée.

La photo ci-dessous représente la seconde situation. Beau paysage ? Dommage que tu ai oublié de te séparer de ton rouleau de papier toilette pour la photo.

Louis au premier point de vue de l'ascension - Indonésie

Premier point de vue de l’ascension – Indonésie

Ici, nous illustrerons la première situation, qui comme vous pouvez le constater, n’était déjà pas très confortable.

Ça monte dur pour un 1er jour!

Claudia sur le Rinjani – Indonésie

4. Habiter en coloc à Passeig de Gracia, Barcelone, Espagne

S’installer à Barcelone pour 4 mois devrait être un vrai plaisir. J’arrive donc la tête remplie de belles images de colocation festive et de danses jusqu’au bout de la nuit et décide de m’installer à Gracia, le quartier des artistes de Barcelone. Ma chambre est super, l’appartement est très propre. Seul hic, je ne dors pas de la nuit : mon lit est infesté de punaises (très courant en Espagne). Et voilà comment j’ai découvert un peu plus tard à l’hôpital que j’étais allergique aux piqûres de punaises !

Chinches - Espagne

Chinches – Espagne

5. Manger la poule du jardin et autres mets de choix, Chang Rai, Thaïlande

Poule du jardin, vers blancs, crabes de terre (avec leurs carapaces), aucune surprise gastronomique n’aura eu raison de mon enthousiasme à partager quelques jours avec les akhas. Mais lorsque James, le fils de la famille, m’annonce que j’aurai le privilège d’égorger le cochon pour son mariage, je l’avoue, je précipite mon départ prétextant ne pas pouvoir changer la date de mon billet d’avion…

Les vers c est comme le cochon : tout est bon - Thaïlande

Les vers c’est comme le cochon : tout est bon – Thaïlande

L’expérience en direct !

Danse Akha chez Ama - Thaïlande

Danse Akha chez Ama – Thaïlande

6. Casser un dérailleur lors de notre voyage à vélo à Bali, Indonésie

4ème jour de notre périple à vélo à Bali et mon dérailleur casse au tout début des routes montagneuses. Voilà comment le pire se transformera en un de mes meilleurs souvenirs de voyage et améliorera notablement ma maîtrise du balinais :

« Ada bengkel cepeda ? Cepeda saya rusak » ( mon vélo est cassé ? Y-a-t’il un réparateur de vélo ?)

Casser son dérailleur à Munduk - Indonésie

Casser son dérailleur à Munduk – Indonésie

L’expérience en direct !

7. Avoir les oreillons sur la route de Garoua, Cameroun

Nous sommes au début des années 90 et nous décidons de partir explorer le Nord Cameroun avec mes parents. Des centaines de kilomètres de piste dans la forêt équatoriale. J’ai quatre ans. Rien autour : je choisis le bon moment pour avoir les oreillons. Je serais finalement soignée à 300 kilomètres de là, dans le premier dispensaire de brousse, au milieu d’une campagne de vaccination.

Sur la route de Garoua - Cameroun

Sur la route de Garoua – Cameroun

8. Faire un stage dans une entreprise à Beijing, Chine

Eté 2007. C’est les J.O et les places sont rudes pour les étudiants voulant faire un stage à Pékin. Heureusement, je fais partie des élus. On nous a promis un appartement grandiose au cœur de la cité olympique. Manque de pot, à notre arrivée, la construction n’est pas finie. Nous serons donc logés dans un appartement vétuste sans salle de bain ni cuisine ( 35 m2 pour six) dans un des quartiers les plus pauvres de la ville. Seul hic : les taxis refusent de nous y amener car ils considèrent que c’est trop dangereux.

Arrêter un taxi - Chine

Arrêter un taxi – Chine

9. Partir dans l’outback à deux avec 4 litres d’eau, Australie

Février 2012, Eva et moi participons au Rainbow Serpent, un festival électro au coeur du bush australien. Costumes ? Check. Tente ? Check. Noodles ? Check. Maquillage et peinture ? Check. Jeux de cartes ? Check. Eau ? Oh, de l’eau, il y en aura sur place…Voilà comment j’ai découvert que se brosser les dents au coca pendant 6 jours n’était pas très agréable.

Rainbow Serpent Festival sans eau - Australie

Rainbow Serpent Festival sans eau – Australie

10. Aller à la frontière biélorusse pour prendre une photo rigolote, Pologne

Mars 2011. J’ai l’idée farfelue de visiter la plus vieille forêt primaire d’Europe et de partir à la rencontre des bisons. Jusqu’ici, ce n’est pas une mauvaise idée. Mais en arrivant à Bialoweza, je me rends compte que nous ne sommes qu’à huit petits kilomètres de la Biélorussie. C’est tentant, non ? Juste une petite photo avec le garde frontière ? Ah, oui, non, il veut pas ? Et il veut de l’argent, mon passeport et mon Iphone ?

Claudia où l'aventure biélorusse - Pologne

Claudia où l’aventure biélorusse – Pologne

Et vous, quelles sont vos pires expériences de voyage ?

Qui suis-je ?

Claudia

Spécialiste papilles et trek, elle marche pour nous de la Tasmanie à la Réunion et teste les voyages, les bons plans restaurants et les sports à la mode.

Ses voyages : Seule, à pied ou à vélo. Gros faible pour les immersions en communauté, les plats pimentés et les hauts sommets.

Zone de prédilection : l’Afrique et l’Asie

5 Commentaires

  • Oui Seb ! En tant que blogueurs, on ne raconte souvent que les plus beaux moments de nos voyages. C’est pourquoi on a tenu à créer des catégories pour ne rien cacher : « voyages en direct », « nos conseils » et « à ne pas faire »
  • Oui…a posteriori !
    Cela dit, avoir perdu mon hôtel pendant 2 jours à Chang Mai (donc mon passeport, mon sac et ma carte bancaire) m’a permis de faire de superbes rencontres. Des dizaines de personne m’ont aidé (et ont bien rigolé…je dois l’avouer) en me payant à manger, en faisant le tour de la ville à pied avec moi, ou en me rassurant. Grâce à cette chaîne de solidarité, j’ai retrouvé mon hôtel 22h avant mon vol pour la France : juste le temps de filer à Bangkok en bus et de noter les mails de toutes ces personnes formidables 😉
    Je ne suis pas sûre que Chang Maï aurait été aussi mémorable sans cette erreur de débutante qui ne l’était déjà plus pourtant !!
  • Aha, J’espère que vous ne trouverez plus les pires dans votre voyage. Merci pour partager cette information très utile.

Laisser un commentaire.