Portugal

Sea Me, le meilleur restaurant de fruits de mer du Chiado, Lisbonne

Écrit par Claudia

On est tombé dessus un peu par hasard. Reste que Sea Me est une des adresses les plus connues de la ville. Un brin design, le restaurant est surtout apprécié pour ses mille et une façons de cuisiner les sushis.

Par chance, nous n’attendons pas longtemps avant d’être placés et la carte confirme immédiatement notre première impression. Si les produits sont frais et de qualité, les recettes traditionnelles lisboètes ont été intégralement revues par le chef. Pour mettre la mer en valeur, il joue sur les textures et les cuissons, ajoute par ci, par là, quelques légumes et condiments mais rien de plus.

On se laisse rapidement tenter par quatre assiettes et par des huîtres locales (ne tentez pas les Gillardeau. Même si elles sont succulentes, à 4,5 euros l’unité, vous trouverez moins cher en France, même à Paris).

Au menu du Sea Me, Lisbonne, Portugal

Au menu du Sea Me, Lisbonne, Portugal

Poêlée de Saint-Jacques croquantes aux mangues et coques, Sea Me, Lisbonne, Portugal

Poêlée de Saint-Jacques croquantes aux mangues et coques, Sea Me, Lisbonne, Portugal

Le visuel est irréprochable mais on est pas venu là pour ça. Alors, on aiguise rapidement notre couteau avant de fondre pour la salade de saumon fumé aux pointes d’asperge. Bingo ! Des légumes croquants et relevés avec finesse. La palme reviendra quand même à la marmite de coques à l’ail. A moins qu’elle ne revienne aux saint-jacques : poêlées en aller-retour, elles sont fondantes à coeur. Les quelques pousses de soja leur apportent juste ce qu’il faut de croquant et le takiki de mangues agrémente le tout en acidité…Non vraiment ; ne m’obligez pas à choisir. Ce serait trop difficile…

Huîtres du Portugal, Sea Me, Lisbonne

Huîtres du Portugal, Sea Me, Lisbonne

Seule ombre au tableau, ce choix audacieux du chef : un tempura de couteaux à l’encre de seiche. Si on apprécie la tentative et l’assaisonnement japonisant, l’idée une fois dans l’assiette fait finalement un flop. Un zéro pointé pour l’effet pavé de charbon fleuri et des couteaux dont on ne retrouve plus ni le goût ni la texture derrière toute cette friture. Dommage…mais comment ne pas lui pardonner…Ca ne nous enlèvera pas l’idée de revenir vite, en se tenant tout de même à distance raisonnable de ce tempura.

Tempura de couteaux à l'encre de seiche, Sea Me, Lisbonne, Portugal

Tempura de couteaux à l’encre de seiche, Sea Me, Lisbonne, Portugal

Les + :

Leur étal de poissons et fruits de mer que l’on peut commander hors carte. Les produits sont d’une fraîcheur inégalable et on y trouve quelques uns des meilleurs producteurs du Portugal et d’Europe.

Un repas copieux pour 3, boissons comprises, ne nous aura coûté que 80 euros. Au vu de la qualité et de la finesse de la cuisine, on ne peut qu’applaudir.

Etal de poissons, Sea Me, Lisbonne, Portugal

Etal de poissons, Sea Me, Lisbonne, Portugal

Les – :

La réputation du Sea Me n’est plus à faire. Et ça, l’ouvreuse la bien compris. Pas la peine donc d’attendre un sourire ou une attention particulière de sa part ; elle est cool et ça, elle le sait. Heureusement, les serveurs sont un peu plus sympathiques et prendront le temps de vous guider à travers la carte si l’envie vous en dit.

La déco est soignée mais la salle est assez petite, ce qui ne nous donne pas forcément envie de traîner une fois le repas terminé.

Informations complémentaires : 

Sea Me Peixaria Moderna,

21 rua de Loreto,

1200-241 Lisboa

Tel : 213 461 564 (en soirée, mieux vaut réserver par téléphone ou directement sur leur site internet).

Site internet : www.peixariamoderna.com

Vous pouvez également retrouver Sea Me au Time Out Market, qui regroupe les stands de quelques uns des meilleurs restaurants de la ville.

Restaurant de poissons, Chiado, Lisbonne

Restaurant de poissons, Chiado, Lisbonne

Qui suis-je ?

Claudia

Spécialiste papilles et trek, elle marche pour nous de la Tasmanie à la Réunion et teste les voyages, les bons plans restaurants et les sports à la mode.

Ses voyages : Seule, à pied ou à vélo. Gros faible pour les immersions en communauté, les plats pimentés et les hauts sommets.

Zone de prédilection : l’Afrique et l’Asie

Laisser un commentaire.