France

Une escapade gourmande à Saint-Malo

Écrit par Claudia

Si de cette année il ne fallait retenir qu’une table, sans contexte ce serait celle de Stéphane Haissant car elle résume à elle seule ce que la Bretagne offre de meilleur.

Face à la plage de l’Eventail, un salon feutré, quelques tables et un service à la française, chic mais pas trop guindé.

Plage de l’éventail, Saint-Malo

Salon feutré, Restaurant les 7 mers, Saint-Malo

A la carte, le menu découverte est proposé à 47 euros, somme rondelette me direz-vous mais il faut savoir prendre des risques – mesurés toutefois puisque Les 7 Mers ont obtenu une distinction au Michelin. La cuisine est un art qu’il faut savoir apprécier et je ne ferai pas la fine bouche devant un tableau de maître. J’opte donc pour un menu légèrement plus cher mais qui me permet de savourer deux entrées, deux plats et deux desserts (pour l’objectivité).

Table des 7 Mers, Saint-Malo

Et, dès l’entrée, nous savons que c’est bien à cela que nous avons affaire. La soupe est divine, le goût du saumon prégnant et il m’est à ce jour impossible d’imaginer mariage plus heureux que celui de cette soupe et sa glace d’avocat. Par je ne sais quel miracle, l’avocat a gardé glacé sa richesse et sa douceur, ce qui me donne presque envie d’en rester là.

Soupe de saumon et glace à l’avocat, le duo gagnant

Et pourtant, une deuxième entrée arrive déjà, sortie tout droit des meilleurs paniers de crabe de Bretagne. Pour moi, c’est une véritable redécouverte. Jamais je n’avais mangé de chair si tendre et je ne me remets toujours pas de l’association du crabe et des noisettes vertes.

Amuse bouche rillettes de la mer, restaurant les 7 Mers

A peine ai-je eu le temps d’imaginer tout plaquer pour devenir critique gastronomique, qu’un duo de langoustines se jette dans mon assiette. On les dit raidies au beurre de curry, je les dis exquises un point c’est tout : juste nacrées au coeur et croquantes à l’extérieur. Si vous ne deviez ne prendre qu’un plat, ma main à couper, prenez celui-là.

Langoustines justes raidies au beurre de curry, Les 7 mers

Assiette forestière, Les 7 mers, Saint-Malo

La viande fut une moindre réussite pour moi – l’humeur du jour sûrement ou la réduction au vin rouge qui apporte à un peu trop de sucre à la viande à mon goût…Que voulez-vous, je suis poisson. Le dessert n°2 quant à lui fut une belle surprise. Un jeu de mousse de coco et citron vert qui réinvente magnifiquement le fraisier et qui ne m’a malheureusement pas laissé le temps de prendre une photo du dessert en entier (pardonnez-moi, j’ai péché).

Fine couronne mousse de noix de coco et marmelade de fraises, assiette des 7 Mers

Si après ces délices, il vous reste du temps, je vous dirai bien de visiter Saint-Malo…Mais nous sommes d’accord, le voyage pourrait très bien s’arrêter là tant Les 7 Mers à lui seul, mérite un aller-retour dans la journée.

Informations complémentaires :

Restaurant les 7 Mers du Chef Stéphane Haissant,

64, Chaussée du Sillon
35400 Saint-Malo, France
Tél. 02 99 40 40 00

Menu à partir de 47 euros (entrée, plat, dessert).

Réservation conseillée.

Cet article est libre et n’a pas été sponsorisé.

Qui suis-je ?

Claudia

Spécialiste papilles et trek, elle marche pour nous de la Tasmanie à la Réunion et teste les voyages, les bons plans restaurants et les sports à la mode.

Ses voyages : Seule, à pied ou à vélo. Gros faible pour les immersions en communauté, les plats pimentés et les hauts sommets.

Zone de prédilection : l’Afrique et l’Asie

Laisser un commentaire.