Vous avez prévu de partir bientôt au Costa Rica

J’en reviens tout juste et pour vous éviter d’avoir à fouiller l’internet, j’ai réuni dans cet article tous les éléments qui m’ont permis de préparer mon voyage : billets d’avion, période idéale, temps à prévoir sur place, hôtels, transport, budget et frais bancaires. De quoi partir l’esprit tranquille 😉 

Acheter un billet d'avion pour le Costa Rica

Les ressortissants français n’ont pas besoin de visa tourisme pour le Costa Rica si le voyage n’excède pas les 90 jours

Vous n’aurez donc à vous préoccuper que de l’achat du billet d’avion. Comptez entre 550 et 850 euros pour un aller-retour au départ de Paris selon la période choisie (voici quelques astuces pour trouver des billets pas chers). Pour ma part, j’ai trouvé un vol à 620 euros pendant les congés d’avril sur le comparateur Easyvoyage, une bonne affaire qui m’a permis quelques extras une fois sur place. 

Dans la plupart des cas, une escale vous sera proposée aux US (pensez alors à faire votre ESTA), au Mexique ou au Panama, juste le temps de se dégourdir un peu les jambes et croyez-moi, vous en aurez envie : le vol est long, environ 14h. 

avion dans la jungle Costa rica
Acheter son billet d'avion pour le Costa Rica

A quelle période partir au Costa Rica

Il y a deux saisons au Costa Rica : une saison sèche, de décembre à avril, et une saison humide qui court de mai à novembre. Attention, rien à voir avec une mousson ; il pleut une à deux heures par jour, en général en fin d’après-midi et les températures sont un peu plus agréables. On peut donc voyager toute l’année au Costa Rica, d’autant plus que le climat change énormément d’une région à l’autre. 

Côté tourisme, la saison basse commence début mai et finit fin novembre. En général, les hôtels proposent alors des réductions, parfois jusqu’à 40%. 

 

Plage marino ballena Costa Rica
Quelle est la meilleure période pour partir au Costa Rica

Combien de temps prévoir sur place ?

Si le pays vous semble petit sur la carte, ce n’est qu’une impression. Les paysages changent énormément d’une région à l’autres, les distances sont importantes et il y a énormément de choses à faire sur place. Quinze jours me semblent un minimum pour en profiter, l’idéal étant de partir trois semaines ou un mois pour ne pas avoir à se presser. Vous aurez malgré tout des choix à faire…car les côtes sont aussi riches que les terres. 

plage du Costa Rica
Prévoir votre budget pour partir au Costa Rica

Faut-il réserver ses hôtels avant de partir ?

En dehors des périodes de fêtes catholiques, et notamment de la semaine sainte, il n’est pas vraiment nécessaire de réserver ses hôtels à l’avance. Les infrastructures touristiques sont très développées au Costa Rica et vous trouverez toujours une place quelque part.

Cela dépend de vos habitudes de voyage et, sil est agréable d’avoir effectué tout le travail de réservation en amont, je préfère me laisser libre de prolonger le séjour dans une région quand celle-ci me plaît. Même si cela suppose de ne pas avoir un budget trop serré. 

Astuce : si vous effectuez vos recherches via des comparateurs d’hôtels sur internet, n’oubliez pas que toutes les plateformes de ce type prennent des commissions. Vous trouverez parfois des nuitées à prix cassés mais il est toujours intéressant de visiter également le site direct de l’hôtel pour comparer les prix.  

pieds dans hamac Costa Rica
Réserver ses hôtels au Costa Rica

Faut-il louer une voiture sur place ?

Louer une voiture n’est pas une obligation au Costa Rica. Tous les grands axes touristiques sont desservis par des lignes de bus locales (peu chères) ou par des navettes touristiques (très chères). La côte Caraïbes est facile d’accès en bus public à partir de San José et vous pourrez louer un vélo sur place pour quasi tous vos déplacements. 

Dans le reste du pays, la voiture reste un très grand confort. En effet, beaucoup d’hôtels et de points d’intérêts se situent en dehors des centres villes. Avec un 4×4, on gagne en indépendance, en temps mais aussi financièrement en évitant de payer une excursion pour chaque petite cascade ou plage un peu éloignée. 

Les locations de voiture coûtent environ le même prix qu’en France (entre 35 et 55 euros par jour selon l’assurance et le modèle choisi). N’oubliez pas que la caution de la voiture sera immobilisée sur votre compte le temps de la location. Pour vous donner un ordre d’idée, j’ai donné une caution de 1200 euros pour ma location. 

Il y a beaucoup d’arnaques sur les locations de voiture, au Costa Rica comme dans de nombreux pays. Je suis passée par un réseau francophone très sérieux qui m’a plus que satisfaite, Tout Costa Rica, que je vous conseille vraiment.

4x4 dans les routes de forêts Costa Rica
Louer ou non une voiture au Costa Rica

Quel budget prévoir pour un voyage au Costa Rica ?

On a l’habitude d’appeler le Costa Rica “la Suisse de l’Amérique Centrale”…sûrement pour ses vallées verdoyantes et sa politique internationale mais aussi pour le coût de la vie…

Le Costa Rica est un PAYS CHER, mieux vaut l’intégrer avant de partir. Cher comment me direz-vous ? 

Bien plus cher que le Mexique, le Guatemala, le Nicaragua et le Panama…A peu de choses près, les produits, restaurants et activités coûtent le même prix qu’en France

Pour une voyage de trois semaines, j’ai dépensé 1600 euros hors billets d’avion soit environ 80 euros par jour. Je pense qu’en voyageant serré, on peut s’en sortir pour 50 euros par jour mais même avec un budget de 80 euros par jour, j’ai dû me restreindre sur les activités et les restaurants. 

Pour vous aider, voici quelques prix moyens que j’ai pu constater sur place :

  • Vols depuis Paris 

Environ 700 euros aller/retour

  • Transports

Location de voiture : 55 euros par jour, 

Bus local San José – Côte Caraïbes (6h) : 20 euros aller/retour,

Navette touristique San José- Côte Caraïbes (5h30) : 100 euros aller/retour,

  • Restauration et supermarchés

Restaurants locaux : 8 euros le plat, 

Restaurants touristiques : 12 euros le plat, 

Supermarchés : en général, les prix affichés sont les mêmes qu’en France à l’exception des produits alimentaires importés et des cosmétiques qui sont plus chers. Il est bien plus économique de manger au restaurant que de faire les courses dans la plupart des cas. 

  • Hôtels

Auberges de jeunesse et dortoirs : entre 8 et 20 euros la nuit, 

Hôtels standards : entre 30 et 50 euros la nuit, 

Hôtels supérieurs : à partir de 120 euros la nuit.

  • Activités et parcs naturels

Activités sportives : à partir de 50 euros, 

Tours culturels : à partir de 35 euros pour environ 2h, 

Parcs naturels : entre 10 et 200 euros l’entrée. 

A noter que tout est payant au Costa Rica : l’accès à un sentier de randonnée, à une chute d’eau ou à un parc naturel…

 

crocodiles vu du dessus pont de tarcoles Costa Rica

Comment minimiser vos frais bancaires et éviter les surprises ?

  • Minimiser vos frais bancaires

Pour éviter les mauvaises surprises, n’oubliez pas d’étudier vos frais bancaires avant de partir. Ils sont particulièrement élevés au Costa Rica. 

Vous pouvez choisir de ramener du liquide mais cela représentera une somme très importante car tout, même les nuits d’hôtels se payent en liquide. Pour deux semaines, vous risquez donc d’avoir une grosse somme d’argent sur vous. Et les frais de paiement par carte bancaire ne sont pas plus avantageux. 

Vous pouvez également contacter votre banque avant le départ et souscrire à un forfait international le temps de votre séjour. Il vous sera facturé 17 euros en moyenne et vous exonérera de tout frais bancaires pendant le voyage. 

  • Retirer du liquide au Costa Rica
Les retraits s’effectuent en dollars ou en colones, le mieux étant de payer les hôtels et les sommes importantes en dollars et d’utiliser les colones pour les dépenses quotidiennes. 
Deux banques n’appliquent pas de commissions sur le change et sont donc à privilégier pour vos retraits : la Banco de Costa Rica (BCR) et la Banco National
Gardez toujours quelques jours de liquide d’avance, particulièrement sur la côte Caraïbes et si vous n’avez pas de carte visa premier. Les retraits ne fonctionnent pas avec toutes les cartes et sont souvent à cours de cash pendant les congés et les longs week-end, d’où les files d’attente devant certains distributeurs 😉 
  • Vérifier ses plafonds de paiements

Comme tout se paye en liquide, il est judicieux de passer un petit coup de téléphone à votre banquier avant de partir pour vérifier vos plafonds de retrait. Pour être à l’aise, prévoyez un plafonds de 1000 à 1500 euros hebdomadaire par personne. 

carnet et jumelles au Costa Rica

S'assurer avant de partir au Costa Rica

Avez-vous besoin d’une assurance voyage pour partir au Costa Rica ?

Ça dépend 😉

Pour faire très simple, dans la majorité des cas, si vous payez votre billet d’avion avec votre carte bancaire, vous serez couvert par votre assurance bancaire : regardez donc vos conditions. Si vous estimez qu’elles sont suffisantes, vous n’aurez pas à prendre d’assurance voyages, ni sur votre vol ni sur la suite de vos aventures. 

SI ce n’est pas le cas où que vous avez une petite hésitation, consultez mon article sur l’assurance en voyage

Après tous ces conseils, vous êtes fin prêts pour partir et profiter pleinement du Costa Rica. 

Il ne vous reste plus qu’à définir votre itinéraire et vous avez l’embarras du choix 😉 

Bon voyage ! 

itinéraire de voyage
Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter

Vous aimerez aussi...